05 février 2019

Les logiciels de messagerie pour Linux !

Salut à tous,

Du site Arobase.org :

   ¨ Avec le navigateur, c’est le logiciel qu’on utilise le plus sur son ordinateur : il importe donc de bien choisir son logiciel de messagerie. Pour vous aider dans votre choix, Arobase.org a passé en revue les principaux logiciels sur Linux.

Les principaux logiciels de messagerie pour Linux :

Thunderbird Thunderbird Le logiciel de messagerie de la fondation Mozilla.
Evolution Evolution L’équivalent d’Outlook sous Linux / Gnome
Opera Opera Le navigateur alternatif présente un module de messagerie.
SeaMonkey SeaMonkey La suite Internet qui a pris la relève de Netscape et de
Mozilla Suite
Zimbra Desktop Zimbra Desktop Le logiciel basé sur les technologies Web
Claws Mail Claws Mail Le logiciel rapide et efficace
Sylpheed Sylpheed Le logiciel rapide et efficace no 2 😉
   

( Voir l`article et les liens au complet )

https://www.arobase.org/linux/linux.htm

Pégé 

Posté par arvida2015 à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


27 janvier 2019

Agenda du Libre pour la semaine 5 de l'année 2019 !

Salut à tous,  

193f1b2_a5N-ROtEWFAO48r8Qh5xdqvvDu site Linuxfr.org : Calendrier web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 54 événements (0 en Belgique, 51 en France, 0 au Luxembourg, 2 au Québec, 0 en Suisse, 1 événement en ligne et 0 en Tunisie) est en seconde partie de dépêche.

https://linuxfr.org/news/agenda-du-libre-pour-la-semaine-5-de-l-annee-2019

Pégé 

Posté par arvida2015 à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 janvier 2019

LinuxMAO — Éditorial de décembre 2018 !

Salut à tous,

Du site Linuxfr.org : Comme tous les mois, LinuxMAO vous apporte ici son lot de nouveautés et vous permet de vous tenir au courant de l’actualité musicale. Nouveaux projets, nouvelles publications, nouvelles réalisations, dernières mises à jour de logiciels… Allez vite lire la deuxième partie de la dépêche.   

193f1b2_a5N-ROtEWFAO48r8Qh5xdqvv   ¨  Quoi de neuf ?

Depuis la parution du dernier éditorial, nous ont rejoint : tantilim, olimao, Hephel, mzgh, f00wl, philoudum, tolliac, MisterPhilip, phil43, jojolafrite, Luciffer, beniaak, IsaDJ, Dinosor, danger89, Tylun, stefets, hubert_fr_69, optyrox3266, vincent.azan, vinz09, jameco, djkarlito, mediyann, szvan, Dark X, piteke, AoiHana, ien, petete, pureOL, michelcher et karum.
Bienvenue à vous toutes et tous !

Musique sur LinuxMAO

Musique libre en dehors de LinuxMAO

Liste de lecture des nouveautés pour le mois de novembre 2018 chez les copains de Dogmazic. Accompagnée de l’édito musical de novembre de Dogmazic.

Nouvelles du monde

L’INSA Rennes organise le Festival des Libertés Numériques du 25 janvier au 9 février 2019. Dans ce cadre, une table ronde « musique et logiciels libres » aura lieu le 31 janvier de 18 h 30 à 21 h au Jardin Moderne. Il est à noter qu’il y sera certainement possible de croiser des membres de LinuxMAO (voir le fil de discussion Table Ronde Musique et Logiciels Libres).

Nouveautés sur LinuxMAO

Des chiffres

Le nombre de visiteurs uniques du mois de novembre 2018 est de 34 186. LinuxMAO.org, c’est à ce jour, 6 090 utilisateurs inscrits, 2440 "pages de documentation", les plus de 89 200 messages dans les « forums », et d’autres fioritures.

D’autre part, nous avons eu 33 nouvelles inscriptions depuis la rédaction du dernier éditorial du site c’est‐à‐dire en trente jours.¨...

( Voir l`article au complet )

https://linuxfr.org/news/linuxmao-editorial-de-decembre-2018

Pégé

Posté par arvida2015 à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

26 décembre 2018

Linus Torvalds annonce la disponibilité de la version 4.20 du noyau Linux !

Salut à tous,

Du site Developpez.com :  Comme prévu, Linux Torvalds a annoncé que la version 4.20 du noyau Linux est maintenant disponible, une aubaine pour les fans de Linux !    

193f1b2_a5N-ROtEWFAO48r8Qh5xdqvv   ¨ Dans la Linux Kernel Mailing List, Torvalds a informé « qu'il n'y avait aucune raison de retarder la sortie de la dernière version stable du noyau juste parce que tant de gens prennent une pause pour la période des fêtes. Il a ajouté qu’il n’y a pas de problèmes connus avec la version, c’est juste que ce raccourci est un peu plus long qu’il ne l’aurait souhaité. Mais rien ne crie 'oh, c'est effrayant' », insiste-t-il.

   En novembre, Torvalds a publié la seconde Release Candidate (rc-2) du noyau Linux 4.20, et a annoncé qu’elle devrait arriver dans sa forme finale à la fin de décembre ou au courant du mois de janvier 2019.

   En ce qui concerne les nouveautés, la version 4.20 du noyau Linux ne constitue pas une version majeure. « La plupart du temps, il s'agit de réseau (pilotes, correctifs de réseau de base, bpf). Il y a d’autres mises à jour de pilotes non réseau aussi, et une série de réversions de certains asm x86, des changements qui ont été rendus inutiles par le support du compilateur à venir. »

   Linux 4.20 apporte également d’importants changements au support d’AMD Vega 20 et la prise en charge d’AMD Picasso APU. Cela devrait améliorer significativement la performance d’AMD en gaming. Cette version apporte aussi entre autres la prise en charge d’Intel 2.5G Ethernet, la mémoire PCI peer-to-peer et le support de Snapdragon 835.

   À noter que cette version a rappelé à certains internautes l’expression 420, 4:20 ou 4/20 (prononcée four-twenty en anglais), qui fait référence en Amérique du Nord à la consommation de cannabis et, par extension, une manière de s'identifier à la contre-culture entourant le cannabis.

   Fidèle à lui-même, Torvalds a conclu son email par : « Joyeux Noël ou toute autre fête de votre choix. »¨.

https://www.developpez.com/actu/238967/Linus-Torvalds-annonce-la-disponibilite-de-la-version-4-20-du-noyau-Linux-juste-avant-Noel/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Pégé

Posté par arvida2015 à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

19 décembre 2018

Si Linux a de la peine à s'imposer sur l`ordinateur de bureau...

Salut à tous,

Du site Développez.com : c'est à cause de la fragmentation de l'écosystème !  

DZZqH0NX4AYYAbq   ¨  Linux pointe à la 3e place du classement NetMarketShare (variations de décembre 2017 à novembre 2018) des OS de bureau avec 2,03 % des parts de marché, ce, derrière Windows qui mobilise 87,92 % et Mac OS avec ses 9,46 %. Le système d’exploitation open source créé par l’informaticien finlandais Linus Torvalds a frôlé la barre des 5 % en septembre 2017, mais c’était par erreur ; à la réalité, il a rarement dépassé les 3 %. Dans la filière desktop, c’est l’OS de la firme de Redmond qui continue de faire la loi.

Au sens strict, Linux c’est son noyau, c’est-à-dire cette partie de l’OS qui gère les ressources de l’ordinateur et sert de pont de communication entre les différents composants (matériels et logiciels) ; c’est la partie invisible du système d’exploitation. Au sens large, parler de Linux c’est faire référence à tout système d’exploitation qui s’appuie sur ledit noyau ; c’est l’un des aspects qui fait la particularité de cet OS puisque l’utilisateur peut piquer parmi 319 déclinaisons ou distributions si l’on s’en tient à la liste des ¨LiveCD. Pour monsieur Tout-le-Monde la panoplie de choix est déroutante. Linus lui-même avoue que c’est la raison pour laquelle le système d’exploitation peine à s’imposer dans la filière desktop.¨

Citation Envoyé par Linus Torvalds
Je souhaite que nous [la communauté] fassions plus d’efforts dans le sens d’aller vers une offre de bureau standardisée, qui tournera sur toutes les variantes du système d’exploitation. Je suis personnellement très embêté de voir à quel point ce degré de fragmentation a freiné Linux sur le desktop.
En 2013, Miguel Icaza – l’un des pionniers de l’écosystème Linux avec ses travaux sur le bureau GNOME – s’est appuyé sur un argumentaire similaire pour justifier l’abandon de Linux au profit de Mac. « Pour moi, la fragmentation de Linux en tant que plateforme, la multiplicité de distributions incompatibles et les incompatibilités entre versions de la même distribution font que Linux est comparable à la catastrophe de Chernobyl sur le desktop », avait-il lancé.

Lors d’une conférence Google I/O qui s’est tenue à mi-parcours de cette année, la firme de Mountain View a annoncé qu’elle travaille à la prise en charge native d’applications Linux sur Chrome OS – son système d’exploitation pour les Chromebooks. Avec la sortie de la version 69 de cet OS, l’entreprise a atteint le bout du tunnel et donne aux utilisateurs la possibilité de lancer des programmes Linux en plus de ceux disponibles sur Android ou sur le cloud. Jusque là, il fallait faire usage de l’extension Crouton pour le navigateur Chrome pour exécuter une application Linux sur le système d’exploitation de la firme de Mountain View.

D’après Linus Torvalds, Chrome OS pourrait bien être la « voie de Linux vers le desktop », mais la projection du créateur de Linux semble relever de l’utopie quand on sait que Chrome OS n’en est qu’à 0,31 % de parts sur ce marché.
Que pensez-vous de la remarque de Linus Torvalds ?

* Le succès de Linux sur le desktop peut-il passer par Google et Chrome OS ?
* Linux a-t-il vocation à être un système d’exploitation grand public ?
* Si oui, quelles sont les distributions qui ont les meilleures notes de la classe ?¨...

https://www.developpez.com/actu/237125

https://livecdlist.com/

Pégé

Posté par arvida2015 à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


08 décembre 2018

Mageia 7, version Bêta !

Salut à tous,

Du site Distrowatch :

¨ Donald Stewart a annoncé la disponibilité de la version bêta initiale de Mageia 7, une version majeure à venir du projet Mandriva Linux, alors disparu, fin 2010 : "Tout le monde chez Mageia est très heureux de faire le premier pas vers Mageia 7.

Il reste encore beaucoup de travail à faire avant que Mageia 7 ne soit prêt - une grosse mise à jour Qt et Plasma, des corrections pour MATE et d'autres contrôles sur le matériel 32 bits, ainsi que les illustrations pour Mageia 7.

Cette version verra le retour de l'installateur Classique ainsi que des images en direct, avec la gamme standard d'architectures et d'environnements de bureau - les installateurs classiques 32 bits et 64 bits ; les DVDs 64 bits Plasma, GNOME et Xfce live et un DVDs 32 bits Xfce live. Voici quelques points saillants des versions et versions de paquetages : Noyau Linux 4.19.6, RPM 4.14.2, Plasma 5.14.2, GNOME 3.30, Xfce 4.13.4, Firefox 63, Chromium 70, LibreOffice 6.1.3¨.

https://www.mageia.org/fr/downloads/prerelease/

Pégé

Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Posté par arvida2015 à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

12 novembre 2018

LINUX et son avenir face à la SiliconValley ?

Salut à tous,

Du site Le Monde.fr : Comment Linux est devenu un enjeu stratégique majeur pour la Silicon Valley.

   ¨ L’emblématique système d’exploitation libre est devenu un outil-clé de tous les grands groupes du Web, comme l’illustre le rachat de Red Hat.  

193f1b2_a5N-ROtEWFAO48r8Qh5xdqvv   Trente-quatre milliards de dollars, pour une entreprise dont le cœur de métier est de produire un logiciel téléchargeable gratuitement et sans publicité. En annonçant, ce 28 octobre, avoir racheté Red Hat, le géant du logiciel libre qui édite notamment RHEL, l’une des distributions les plus populaires du système d’exploitation Linux, IBM a réalisé la plus importante acquisition de son histoire.

   Red Hat, créée en 1993, a bâti un empire très efficace – son chiffre d’affaires a augmenté chaque trimestre depuis quinze ans. Son modèle économique est simple : un logiciel libre et gratuit, que n’importe qui peut télécharger et modifier, pour lequel la société offre des services – eux payants – de formation, de développement, de support… Avec le temps, le modèle s’est complexifié mais est toujours resté résolument centré autour du logiciel libre.

  Et c’est loin d’être la première fois qu’un géant du logiciel libre est racheté pour une somme importante. En juin, Microsoft a ainsi déboursé 7,5 milliards de dollars (6,56 milliards d’euros) pour acquérir le service d’hébergement et de gestion de projets GitHub, qui permet aux développeurs de partager et de stocker le code qu’ils créent. « C’est une manière de parier sur l’avenir », analyse Pierre-Yves Gosset, de l’association Framasoft qui promeut l’usage du logiciel libre. « La première raison [de ces acquisitions], c’est de racheter les concurrents. Mais c’est aussi [dans les entreprises et projets du logiciel libre] que se trouvent les bons développeurs, le code performant. »

Au-delà des considérations stratégiques, le rachat de Red Hat « montre la viabilité du modèle économique » du logiciel libre, juge Lionel Maurel, juriste et membre du bureau de l’association La Quadrature du Net. « Tout le monde a répété cette phrase : “Le logiciel libre a déjà gagné, mais personne le sait¨....

https://www.lemonde.fr/long-format/article/2018/11/11/comment-linux-est-devenu-un-enjeu-strategique-majeur-pour-la-silicon-valley_5382061_5345421.html

--------------------------

Et un commentaire intéressant de Tristant Nitot sur Standblog : Quel avenir pour Linux sur le poste de travail ?, suivi de nombreux et variés commentaires de lecteurs...

https://standblog.org/blog/post/2010/08/14/Quel-avenir-pour-Linux-sur-le-poste-de-travail

Pégé

Posté par arvida2015 à 20:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

27 octobre 2018

J`ai installé Xubuntu 18.04 LTS et Linux Mint 19 LTS !

Salut à tous,

    Petite période de renouvellement de mes expériences dans le monde GNU/Linux, histoire de replonger dans le plaisir de revivre à chaque fois le scénario de préparations : choix du système, téléchargement, vérification de l`authenticité, gravure sur un DVD puis installation longue, mais toujours avec une certaine tension, ne sachant jamais si un quelconque pépin ne surviendra pas en cours de route, ou pire, en réouverture de l`ordinateur, avec parfois, un écran noir, ou la perte de notre MBR...

   Concernant Xubuntu 18.04, vrsion i386, Gnome, tout s`est très bien déroulé, sans aucun problème, et quelques jours plus tard j`ai fait faire le téléchargement de nombreuses mises à jour, un fond d`écran coloré et divers raccourcis pratiques comme deux de mes messageries, ma page Facebook, Radio Tune pour un choix varié de thème musicaux, et mon moteur de recherches préféré StartPage, de concert avec le navigateur Firefox.

  https://xubuntu.org/download/ 

----------------------------------

   Puis, histoire de compléter pour le moment le renouvellement de systèmes GNU/Linux sur cet ordinateur expérimental, j`ai suivi à peu près le même genre de procédure pour installer Linux Mint 19 LTS, et comme pour le précédent, j`ai utilisé la méthode dites Manuelle ou Autre chose, plus facile à pouvoir créer des partitions de la grandeur voulue, pouvoir formater au besoin, créer la partition Raçine / , la partition / Dossiers.

https://www.nextinpact.com/brief/linux-mint-19-disponible-en-version-finale-4723.htm

Au plaisir,

Pégé

Posté par arvida2015 à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

17 octobre 2018

Changer le monde, un octet à la fois !

Salut à tous,

Du site Framablog : Depuis 14 ans : promouvoir le logiciel libre et la culture libre !  

1024-768   ¨ L’association Framasoft a 14 ans. Durant nos 10 premières années d’existence, nous avons créé l’annuaire francophone de référence des logiciels libres, ouvert une maison d’édition ne publiant que des ouvrages sous licences libres, répondu à d’innombrables questions autour du libre, participé à plusieurs centaines d’événements en France ou à l’étranger, promu le logiciel libre sur DVD puis clé USB, accompagné la compréhension de la culture libre, ou plutôt des cultures libres, au travers de ce blog, traduit plus de 1 000 articles ainsi que plusieurs ouvrages, des conférences, et bien d’autres choses encore !

Depuis 4 ans, décentraliser Internet

   En 2014, l’association prenait un virage en tentant de sensibiliser non seulement à la question du libre, mais aussi à celle de la problématique de la centralisation d’Internet. En déconstruisant les types de dominations exercées par les GAFAM (dominations technique, économique, mais aussi politique et culturelle), nous avons pendant plusieurs années donné à voir en quoi l’hyperpuissance de ces acteurs mettait en place une forme de féodalité.

   Et comme montrer du doigt n’a jamais mené très loin, il a bien fallu initier un chemin en prouvant que le logiciel libre était une réponse crédible pour s’émanciper des chaînes de Google, Facebook & co. En 3 ans, nous avons donc agencé plus de 30 services alternatifs, libres, éthiques, décentralisables et solidaires. Aujourd’hui, ces services accueillent 400 000 personnes chaque mois. Sans vous espionner. Sans revendre vos données. Sans publicité. Sans business plan de croissance perpétuelle.

   Mais Framasoft, c’est une bande de potes, pas la #startupnation. Et nous ne souhaitions pas devenir le « Google du libre ». Nous avons donc en 2016 impulsé le collectif CHATONS, afin d’assurer la résilience de notre démarche, mais aussi afin de « laisser de l’espace » aux expérimentations, aux bricolages, à l’inventivité, à l’enthousiasme, aux avis divergents du nôtre. Aujourd’hui, une soixantaine de chatons vivent leurs vies, à leurs rythmes, en totale indépendance.

Il y a un an : penser au-delà du code libre

Il y a un an, nous poursuivions notre virage en faisant 3 constats :

  1. L’open source se porte fort bien. Mais le logiciel libre (c-à-d. opensource + valeurs éthiques) lui, souffre d’un manque de contributions exogènes.
  2. Dégoogliser ne suffit pas ! Le logiciel libre n’est pas une fin en soi, mais un moyen (nécessaire, mais pas suffisant) de transformation de la société.
  3. Il existe un ensemble de structures et de personnes partageant nos valeurs, susceptibles d’avoir besoin d’outils pour faire advenir le type de monde dont nous rêvons. C’est avec elles qu’il nous faut travailler en priorit騠  ( Voir l`article au complet )

https://framablog.org/2018/10/16/changer-le-monde-un-octet-a-la-fois/

Pégé

 

Posté par arvida2015 à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

27 septembre 2018

Les vulnérabilités de la chaîne logistique des logiciels libres !

Salut à tous,

Du site Développez.com : Doublé en 1 an, cependant, leur utilisation a augmenté de 120 % selon un rapport !  Tél01

   ¨ Un nouveau rapport d’état des logiciels a été publié hier par Sonatype, société d’automatisation des logiciels, selon lequel les entreprises continueraient de télécharger et d’utiliser certains logiciels libres malgré l’énorme attaque contre Equifax, l’agence d'évaluation du crédit à la consommation. En effet, l’attaque a été rendu possible grâce un composant open source vulnérable connu du projet Apache Struts.

   Un logiciel libre est un logiciel dont l'utilisation, l'étude, la modification et la duplication par autrui en vue de sa diffusion sont permises, techniquement et légalement, ceci afin de garantir certaines libertés induites, dont le contrôle du programme par l'utilisateur et la possibilité de partage entre individus. Selon Sonatype, de tels logiciels sont en utilisation croissante dans les sociétés malgré les rapports de vulnérabilité et les discussions que ses rapports suscitent. Au cours des 12 derniers mois, l’utilisation des composants open source vulnérables a augmenté de 120 % en glissement annuel.

   Dans son rapport de 2017, Sonatype attirait l’attention sur le fait que toutes les entreprises devenaient des sociétés de logiciels. Mais, selon la société, cette année la situation est passée à un autre niveau. Tous les types d’entreprises recrutent une armée de développeurs de logiciels et consomment des quantités extraordinaires de composants open source. Selon Sonatype, de nombreuses cyberattaques de grande envergure ont montré que les cybercriminels procèdent également en créant des vulnérabilités de sécurité dans la chaîne logistique des logiciels, y compris des logiciels libres.

   11 exemples de cyberattaques récentes ont été cités qui montrent que ces attaquants ont commencé à injecter des failles directement dans des projets  open source. A titre d’exemple, Gilbertson a signalé un package npm malveillant capable de collecter les numéros des cartes de crédits sur des centaines de sites Web.

   La majorité des vulnérabilités relevées par la Société de logiciels repose sur la manipulation des npm et 1,3 millions des vulnérabilités découvertes dans les composants de logiciels open source ne sont pas dans la base de données publique des vulnérabilités NDV, c’est-à-dire qu’elles sont nouvelles par conséquent, difficiles à traiter, selon Sonatype.

   ( Voir l`article au complet )

https://www.developpez.com/actu/226271/Les-vulnerabilites-de-la-chaine-logistique-des-logiciels-libres-ont-double-en-1-an-cependant-leur-utilisation-a-augmente-de-120-pourcent-selon-un-rapport/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Pégé

 

Posté par arvida2015 à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,